Jack Treese

Encore un américain à Paris. plus exactement dans le Périgord ou il vivait dans les années 70, il a peut être déménagé depuis. On pourrait s'étonner de tant d'immigration anglo saxonne, mais cette migration de musiciens américains est ( ou était) assez courante. Déjà dans le passé les jazzmans s'exilaient souvent en Europe. Il est vrai que la plupart de ces excellents musiciens étaient à peau noire, et le racisme en Amérique était (est) très présent, l'intelligence n'en est pas son corollaire. Il est impossible pour un raciste que le sujet de sa haine puisse avoir le moindre talent, donc puisse faire autre chose que casser des cailloux. L 'Europe est un vieux continent plus tourné vers les arts, le racisme y est nettement moins développé. Et puis nous avons eu notre siècle des lumières, la culture au dessus de tout.

Revenons à nos guitaristes, dans leur cas, l'exil n'étant pas du au racisme, on peut penser que le style développé par ces musiciens étant plutôt saturé dans la douce Amérique, ils se sont tournés vers la vieille Europe. Tant mieux pour nous. Le premier disque de Jack m'a été offert par mon frère, il est chargé de souvenir. Le musicien joue en finger pinking il a un style assez personnel, des musiques agréables, assez rurales. Il tâte aussi du banjo à l'occasion, et chante aussi.

Dernière nouvelle, un site dédié à Jack !!!! je vous conseille vivement d'aller y jeter un coup d'oeil, le site est vraiment bien fait, bien documenté, on y apprend pleins de trucs sur l'homme et le guitariste, joueur de banjo. Exemple: vous saviez vous que Jack a joué avec Montand, et bien pas moi. Aller, téléportez vous. Cliquez sur l'image de jack, et miracle vous vous retrouverez dans l'univers de Jack (le site fonctionne comme ça, des images "liens" vous transporte à différents épisodes de sa vie, vraiment sympa). Une pensée pour Jack.


 

Fille fille la chienne, sympa. Pas de difficultés, à la mesure 22 au deuxième temps jouez ensemble le sol à vide et le sol 5 ème case corde ré, impossible de faire figurer ça sur le logiciel.

Encore une oeuvre de jack en sol, Maîtro le caveur, morceau facile, sol, lam, mim ré7, plus un petit dom7 à la fin , pas de quoi se fouler le poignet. Le rythme est lent, le final façon classique, un bon exercice. Jack le joue capo 2 ème case.

Le12/12/99

Le retour du comcombre. Ça fait longtemps, d'autres affaires m'appelaient mais je vais pas vous raconter ma vie, on n'est pas là pour ça. Pour le père Igor, aucune difficulté, tempo 115, capo 2ème case (tablature écrite sans capo, pour la lisibilité). Deux parties, l'une en finger, une arpégée. Sur le disque, si ma mémoire est bonne, elles sont reprises quatre fois, le glissement de l'accord patatoïdal final vers la position de mi n'intervient que dans la deuxième reprise, à vérifier (une compil a été rééditée en 95, cherchez). J'ai écris la deuxiéme partie en 4/4 (sauf la mesure 16 répétée 4 fois en 3/4), je ne suis pas sur qu"elle le soit. Pour jouer comme sur l'original achetez la compil, ou retrouvez le, l'original.

Le site dédié à Jack vous donne des adresses. J"espère que le morceau vous plaira, il est sympa et montre la créativité de Jack, sur des accords tout simples il nous donne une jolie mélodie, (ma fille le pense aussi, alors !!!!).

Le 10/04/02

 

fille fille.mus

Jack Treese

Maîtro le caveur

Jack Treese
Le père Igor
Jack Treese

acceuil

Le 24/5/99