Graeme Allwright

Un chanteur pratiquement disparu dans la mémoire des gens, et c'est vraiment dommage. Dans les années 70 il était connu, et le méritait. C'est un chanteur engagé, aimant à traduire les compositeurs de langue anglaise ( entre autre Léonard Cohen ), plutôt le genre baba cool rêveur, sympa quoi. Je me souviens avoir acheté un disque (qui était un enregistrement live d'un concert pour je ne sais plus quelle cause, où on retrouvait des artistes tel que Dick Annegarn, Dadi, et Graeme ) à une fête de lutte ouvrière (à l'époque elles avait lieu à Mériel et était assez sympa ) où une espèce d'olibrius mal peigné, vêtu d'un tee shirt noir et assez maigre m'a demandé je n'ai pas compris quoi, après quoi il a signé l' album que je venais d'acheter. Je ne me suis aperçu qu'après que c'était Graeme qui avait gribouillé, j'en ai déduit qu'il m'avait demandé si je voulais une dédicace. Je pense que vous en avez rien à cirer, mais ça peut vous donner une image du personnage. Et une petite histoire pour le cinq, une: avec des amis le brave Graeme avait construit un bateau, à la mise à l'eau cette étonnante construction a tout de suite coulée. Faut dire que le fibro ciment coté flottaison c'est pas vraiment ça. Il était meilleur chanteur qu'ingénieur naval.

Il a su s'entourer de bons musiciens, et je pense que c'est lui qui a aidé à l'introduction auprès du public de ce style de musique le folk. A l'époque ce n'était pas évident de conquérir un public habitué au hard rock et aux guitares qui brûlaient sur scène, il y a réussi. Ah oui, il est né le  à Wellington , donc néo zélandais.. Ses plus grandes réussites sont ses traductions issu du folk américain, splendides, ses compositions  sont moins intéressantes, mais n'oubliez pas que je parle de lui dans les années 70, je n'ai pas suivi sa carrière après, et je sais qu'une si talentueuse et généreuse personne a évolué depuis .

Pour vous les curieux, je vous invite à aller sur ce site : http://www.fmgerard.be/vie/chanteurs/allwright.html , bien fait, documenté,  l'auteur y parle de différents chanteurs (teuses) de talent, un peu oubliés aujourd'hui pour la plupart (Catherine Leforestier, François Béranger , Yves Simon et tant d'autres) Allez vous promener sur ce site sympa.

 


 

La ligne Holworth, la chanson parle d'un homme qui dirige une compagnie maritime spécialisée dans le transport de bagnards, et de son adaptation aux nouvelles donnes. Elle est loin d'être démodée dans ce monde qui se dit moderne et où la morgue des nantis n'a d'égale que la détresse des plus pauvres. Pauvres qui s'exilent toujours vers des terres plus riches de promesses, et qui ont toujours à faire aux mêmes profiteurs de misère. Les paroles sont superbes, et la mélodie, très folk, intéressante. La transcription de la première partie est de Dadi, j'ai adapté pour la deuxième partie. Vous retrouvez le sol tronqué tout au long du morceau, un artifice du folk. La deuxième partie commence par un arpège folk, puis une descente, en barré pour une fois, du La cinquième position jusqu'au MI 7, puis reprise du thème. dans la descente la mélodie est rappelée. Les accords sont très classiques, un anatole de LA mineur. Le disque s'appelle " le jour de clarté", si vous mettez la main dessus, achetez le.

 

 

Je perds ou bien je gagne le même disque. Un routard s'y raconte. Aujourd'hui on dirait un SDF ( sans domicile fixe), la seule différence est le choix de vie pour l'un, l'obligation pour l'autre. Et oui ma brave dame le monde n'est plus ce qu'il était. Pour les mesures 4 et 5 appliquez la logique, dans l'accord de Fa le sol est pincé par le troisième doigt, puis dans la mesure 5 le pouce vient pincer le fa, on relâche tout à la fin de la mesure pour jouer les cordes à vide. Pour les débutants c'est pas évident, faudra travailler. Le final est superbe, et en plus pas si difficile qu'il n'y parait, les doigts 1 et 3 restent sur leur position, les deux autres doigts font tout le boulot sur la corde ré, pour la main droite le travail est facile. La transcription est encore de Dadi. Les deux chansons sont traduites de l'anglais par Graeme.

Le 5/6/99

Je vous propose aujourd'hui Un fichier midi (trouvé sur un vieil ordinateur), un instrumental complet, sauce jazz pour changer, d'après une chanson, Billy boy, reprise par Graeme, ce qui me permet de caser sur mon site cette version intéressante.

Le doigté est de moi, vous n' êtes pas obligé de le respecter. La première mesure est doublée à l'octave, c' est un truc très utilisé en jazz, le thème est attaqué, et repris avec des enjolivements. Puis vient l' impro et pour conclure reprise du thème, avec de nouveaux enjolivements. Les enjolivements peuvent être facilement oubliés (je pense que le morceau a été composé sur un piano) mais il donne une pulsion supplémentaire, à vous de voir lesquels sont jouables, donc à conserver. Le jeu en accord qui conclu l' impro est assez ardu, mais possible. Pour cette partie, et Comme je joue avec un onglet, je pince les cordes avec mes doigts , j'utilise l'onglet comme un médiator pour tout le reste ( il est possible d'utiliser l'opposition pouce index, on peut aussi jouer debout sur une jambe une banane dans l'oreille, on entend moins bien quand même) . Un petit truc : j' affine mon onglet un max pour une sonorité proche de celle qu'on obtient avec l'ongle.Laissez vous porter, c'est pas Billy qui dira quoi que se soit.

A savoir : l'apport d'un nouveau morceau sur mon site est lié au compteur du sommaire. Une oeuvre nouvelle pour une centaine dépassée, ceci est une information pour les habitués, s'il y en a!!!!

Le 7/11/99

Jolie bouteille, sacrée bouteille en ce mois de janvier frileux beaucoup de sans abris doivent l'avoir en tête. Bonne année à tous, particulièrement a ces sans abris, les souhaits en ce début d'année: une plus juste répartition des richesses, et un plus grand respect pour dame nature, le jour ou elle s'épouillera, on sera mal. Revenons à nos moutons, connue de tout le monde, du moins je pense, je vous propose cette chanson en deux versions, instrumentales, pas accompagnement. Ceci dit rien ne vous empêche de chanter en interprétant le morceau. Une version en SOL, une en DO, pour la transition je me suis pas cassé, une descente chromatique, suivi d'un "plan" en do, à vous de voir selon votre inspiration. Le morceau en sol est facile, niveau débutant, celui en do est plus ardu, mais plus mélodique. L'intro ressemble à l'accompagnement du disque, le jour de clarté, et m'a été donnée par Yves, un guitariste de goût (je dis ça parce qu' il aime les même choses que moi, alors forcement, c'est un homme de goût). si il y a des gratteux qui possèdent l'accompagnement complet! A savoir, Graeme joue avec un capo, troisième case, si vous ne connaissez pas la chanson, découvrez là, elle n'a pas vieillie, et est malheureusement encore d'actualité (pour longtemps je pense).

E n 2003 je conseillais  un site dédié à Graeme*,  où on y  apprenait que son ancienne maison de disque l'avait jeté comme un malpropre, pas assez rentable. Évidement on ne lui avait pas présenté comme ça, mais au final!. On crée une culture fast food, on prend , on bouffe, on chie, et on se fait péter le cholestérol, le diabète gras, pareil pour la culture on aligne des mots, cent fois je t'aime, et ça fait une chanson, mais qui ne dit rien. Les vrais, les purs, qui comme Graeme, ne rentrent pas dans le moule, on les jette. Star Académy, et autres maches médias, forment les oreilles de nos enfants aux merdes qu'ils les empêcheront de penser, de réfléchir, de voir et d'entendre l'autre. Comme disait Maxime Leforestier," petit robot qui va venir, il est joli ton avenir". Et si un Brel, un Brassens ou un Ferré revenaient aujourd'hui, ils n'auraient aucune chance de nous ravir de leurs chansons, un bon consommateur ne pense pas, il bouffe!

N'acceptez plus qu'on vous impose ce que vous devez écouter, voir. Parce que c'est nous, de notre faute, si au bout de la chaîne on nous vend de la merde, ils sont convaincus qu'on aime, puisqu'on en consomme. Même s'ils nous conditionnent pour ça, on a une part de responsabilité, c'est nous qui achetons. Alors prenons le caviar de la chanson il ne coûte pas plus cher, et nettoie bien la tête. Plus de chanteur (teuse) que l'on écoute plus pour sa voix, que pour son talent, qu'il n'a pas (ou pas encore). Bon je m'emporte là, pour résumer allez sur le site à Graeme, découvrez un homme de talent et de courage, et achetez ses disques, bon sang! Puis tant que vous y êtes,allez voir le site msf, et signer la pétition, si vous vous sentez concerné.

*Visite Début 2011, ce site   est devenu une daube commerciale, une grosse merde. Internet n'est plus qu'une machine a faire du fric, dans les années 1990 c'était un espace de liberté et d'échange, on est mal barré là.  Pourquoi ce site fonctionne t'il encore sous son nom? Bon je vous redonne le lien cité plus haut : http://www.fmgerard.be/vie/chanteurs/allwright.html sans pouvoir vous garantir que dans trois ans vous ne tomberez pas sur un site commercial.

Le 18/01/03

la ligne Holworth

John Napper/Graeme Allwright

je perds ou bien je gagne

J.C.Franck/ Graeme Allwright

Billy boy

traditionnel/ Graeme Allwright
Jolie bouteille Tom Paxton/ Graeme Allwright

acceuil

please weat